TICHITT

OU LE JOYAU DU DESERT

Photothèque

Située à une longitude de 9 degrés 25’ et une latitude de 18 21’, Tichitt se trouve à 900km de Nouakchott.

La ville est construite ay bas de la falaise du DHAR, à environ 2 km de celle-ci, sur des formations gréseuses et pélitiques du Cambro-Oedovicien.

Tichitt est située en milieu désertique très aride, où le recouvrement sableux est général. Exposée aux vents du DHAR, la cité est aujourd’hui sérieusement ensablée.

La pluviométrie moyenne est inférieure à 100mm par an . Elle varie entre 70 et 120 mm. Les seules réserves aquifères des eaux souterraines proviennent des ruissellements qui alimentent très probablement une nappe dans les dunes . La palmeraie de Tichitt est irriguée à partir de cette nappe . Aujourd’hui, un réseau d’irrigation est en passe d’alimenter cette palmeraie .

Tichitt est la plus enclavée des quatre villes anciennes et de toute la Mauritanie.

La desserte la plus directe se fait à partir de Tidjikja sur une distance de 260 km. On y accède par un passage sableux et rocheux, non tracé et non balisé. Aucun transport en commun ne dessert la ville de façon régulière.

Tichitt est fondée au 6 éme siècle de l’Hégire ( XIIéme siècle après J.C ).

La ville s’est développée avec le commerce transsaharien entre Ouadane et Oualata, comme un relais indispensable au repos des caravanes.

Tichitt était également un lieu d’activité agricole prospères basées sur la phèniciculture.

La ville est fondée par le grand savant Abdel Moumin et passe juste titre pour l’une des plus belles cités médiévales de l’Afrique du nord-ouest. Les pierres utilisées dans sa construction offrent une gamme de teintes dont l’effet décoratif confère à l’ensemble un éclat unique.

Tichitt abritait des savants qui faisaient des recherches dans tous les domaines.

Les milliers de manuscrits anciens et les bibliothèques qui s’y trouvent aujourd’hui, témoignent de cette richesse culturelle .

Mais cette cité , qui a accompli jusqu’à nos jours une traversée de sept siècles, grâce à l’énergie et à la créativité de ses populations , est aujourd’hui en danger d’ensevelissement.

De longues périodes de sécheresse , des épidémies, parfois même des famines , ont causé à cette ville d’irréparables dommages. Vidée d’une grande partie de sa population , elle est désormais fragilisée à l’extrême par l’avancée du désert.

Cette ville doit être sauvée.

Dans ce contexte , elle a bénéficié des mêmes actions entreprises par le Gouvernement , la FNASVA et l’UNESCO.

Qui sommes nous  Les villes anciennes  Activité  Galerie de photos Contact